mercredi 21 février 2018

#Chronique 57: Léo, mon secret est une chance (Tome1) - Gwenaële Barussaud

Je remercie les éditions Rageot ainsi que NetGalley pour cette découverte.


*Titre: Léo, mon secret est une chance (Tome 1)
*Auteure: Gwenaële Barussaud
*Date de parution: Janvier 2018
*Genres: Histoire, Jeunesse
*Édition: Rageot
*Résumé: (256 Pages)

1869. Le fabuleux destin de Léo Desilles, une jeune fille qui conquiert sa liberté, de Paris à Guernesey.


1869. Jeune ouvrière, Léo apprend par ses parents qu’elle est la fille de riches Parisiens ! Pour les approcher, elle devient bonne boulevard Saint-Germain. Va-t-elle renier sa famille de cœur pour entrer dans un monde luxueux  ? Un journaliste républicain, Émilien, la trouble et lui fait découvrir des pans insoupçonnés de sa nouvelle liberté…


Léo est ouvrière dans une usine de chocolat, quand elle est choisit pour partir à Paris avec d’autres ouvriers pour rencontrer l’Empereur, ses parents lui font une révélation qui va tout changer: son vrai prénom est Léonore et ses parents biologiques sont des Bourgeois.

C’était une lecture agréable et intéressante, où l’ont part à l’aventure avec Léonore. On découvre Paris dans les années 1860, pleins de révoltes et où les classes sociales sont très représentées. J’ai trouvé ce roman très intéressant, et je n’ai pas l’habitude de lire ce genre avec des points historiques donc c’était vraiment une nouvelle découverte. Le second tome promet de grandes choses.


Personnellement, j'ai été attiré par la couverture. J'aime beaucoup les couleurs et rappelle très bien le roman. Je recommande ce roman, que personellement j'ai lu dans la journée car je ne pouvais plus le reposer.

lundi 19 février 2018

Cinq romans... que j'ai lu et qui ont été adaptés au cinéma. #1

Aujourd'hui je vais vous parler de cinq romans que j'ai lu et qui ont été adaptés au cinéma, ou que j'ai découvert grâce aux films. J'en ai beaucoup à présenter donc je pense qu'il y aura plusieurs articles pour ce thème.

1. Coraline - Neil Gaiman


La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et un monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...

Je n'ai pas trop de souvenir de cette lecture ni de ce film, mais je me souviens l'avoir lu et vu pour le collège. 

2. Miss Peregrine et les enfants particuliers - Ransom Rigg


Jacob Portman, seize ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un oprphelinat pour enfants "particuliers". Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres".

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, il part en quête de la vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ?



Miss Peregrine est une trilogie que j'aime énormément et j'étais super contente lorsque j'ai pu voir le film, cependant je ne suis pas une très grande fan de Tim Burton. J'ai aimé le film mais quelques points m'ont gênés. Chronique.


3. Le monde de Charlie - Stephen Chbosky


Au lycée, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas « raccord ». Aux yeux de son professeur de Lettres, qui lui fait découvrir les classiques américains, c’est sans doute un prodige ; les jeunes de son âge, eux, le voient comme un « freak ». Lui se contente de rester en marge des choses. Jusqu’au jour où deux seniors, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. La musique, le sexe, les fêtes : il va bien falloir que Charlie « s’implique». Une fois entré dans la danse,c'est tout un monde que Charlie découvre…

Lorsque j'ai vu ce film, je n'avais pas lu le livre. Coup de coeur autant pour le roman que pour le film. Le casting est parfait pour ce film, et l'histoire est si belle.

4. Nos étoiles contraires - John Green


Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.
Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Lorsque j'ai lu ce roman, le film n'était pas encore sortit au cinéma. J'ai dévoré ce roman et ensuite, j'attendais le film avec impatience. 


5. Charlie et la chocolaterie - Roald Dahl


«Moi, Willy Wonka, j'ai décidé de permettre à cinq enfants de visiter ma chocolaterie cette année. Ces cinq chanceux seront initiés à tous mes secrets, à toute ma magie.»Willy Wonka est le plus grand inventeur de chocolat de tous les temps. Et savez-vous qui est Charlie ? Charlie Bucket est le héros de cette histoire. Il y a quatre autres enfants dans ce livre, d'affreux petits garnements, nommés Augustus Gloop (goinfre), Veruca Salt(gâtée), Violette Beauregard (mordue de chewing-gum) et Mike Teavee (obsédé par la télé).Les voilà qui arrivent, avec leurs tickets d'or, à la chocolaterie Wonka ! Quels secrets vont-ils découvrir ?Notre tournée va commencer ! Mais ne vous dispersez pas ! Wonka n'aimerait pas perdre l'un de vous à ce stade...

Je me souviens avoir regarder ce film plusieurs fois dans la même journée lorsqu'on me l'a offert. On l'avait commencer en classe (jétais en primaire) et donc je voulais vraiment savoir la fin. Par la suite, ça été un des premiers romans que j'ai lu en anglais.

dimanche 18 février 2018

#Chronique 56: She's With Me - Jessica Cunsolo

Je met la quatrième de couverture sous "spoiler" car je n'avais pas lu le résumé avant de lire le roman et lorsque je viens de le lire pour préparer l'article je me suis rendue compte que le résumé était assez spoilant et c'est mieux de découvrir les révélations lors de la lecture. Le roman sortira le 28 Février!
Merci aux éditions Hachette Roman et NetGalley pour cette lecture.


*Titre: She's With Me
*Auteure: Jessica Cunsolo
*Date de parution: 28 Février 2018
*Genre: Young Adult
*Édition: Hachette Romans
*Résumé: (300 Pages)



Amélia est nouvelle dans son lycée, elle tente d’être discrète, mais c’est sans compter Aiden, le beau gosse du lycée qui l’a à l’oeil. Tous les deux caches de très gros secrets, et ils comptent bien les découvrir.

J’ai eu un peu de mal avec le roman jusqu’à la moitié, après ça été beaucoup mieux car on découvre pleins de révélations et beaucoup d’actions. Cependant l’histoire est beaucoup trop simple et beaucoup trop rapide. Il y a un énorme potentiel dans cette histoire que l’auteure n’a pas su exploiter sur la totalité du roman. Cependant la fin m’a vraiment donné envie d’en savoir plus, donc j’attends un second tome. Le personnage principal, Amélia, est très drôle et n'a pas sa langue dans sa poche. Son répondant est vraiment très captivant, il nous donne envie d'en savoir plus et comprendre pourquoi elle est autant sur ses gardes. Aiden est intéréssant aussi lorsque l'on découvre ses secrets.

C'est un roman pleins de clichés qui cache des idées qui auraient pu rendre le roman absolument incroyable.

samedi 17 février 2018

#Chronique 55: Shades of Magic - V.E. Schwab (Tome 1)

Coup de coeur. Lors de la lecture commune mise en place par BettieRoseBooks, j'ai enfin pris le temps de découvrire "Shades of Magic".


*Titre: Shades of Magic, Tome 1
*Auteure: V.E. Schwab
*Date de parution: Juin 2017
*Genres: Young Adult, Fantastique
*Édition: Lumen
*Résumé: (504 Pages)

Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur... 

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. 

Un univers complet et qui nous emporte dès la première page. J'ai beaucoup aimé les personnages et les différents mondes que l'on peut découvrir dans ce roman: les différents Londres.
Les deux personnages principaux, Kell et Lila, sont très attachants et j'ai hâte d'en savoir encore plus sur eux dans le second tome, surtout Lila car je pense qu'on va avoir de très bonnes révélations sur son personnage. L'auteure nous plonge dans son univers grâce aux nombreuses descriptions présentes dans chaque chapitre. En parlant chapitres, j'ai beaucoup aimé la façon dont les chapitres sont coupés: eux-mêmes en plusieurs chapitres. 

C'est un roman que je recommande si vous aimez les univers fantastique.

#Chronique 54: Il était une fois... Cinder - Marissa Meyer (Nouvelle)


*Titre: Il était une fois... Cinder
*Saga: Les Chroniques Lunaires
*Auteure: Marissa Meyer
*Date de parution: Octobre 2013
*Genres: Young Adult, Fantastique, Science Fiction
*Édition: Pocket Jeunesse
*Résumé: (43 Pages)

À tout juste 11 ans, Cinder découvre New Bejing et sa nouvelle famille. De l'Europe et de ses vrais parents, elle n'a aucun souvenir. Elle ne sait d'eux que ce que son beau-père lui a appris : ils sont morts dans un accident qui a aussi failli lui coûter la vie. Pour la sauver, les médecins ont dû lui greffer une main et une jambe de robot. Cinder a des difficultés à s'habituer à son nouveau corps de cyborg. Sans parler des informations encyclopédiques qui sont projetées dans son champ de vision sitôt qu'elle est confrontée à une situation inconnue.

Si elle se lie facilement d'amitié avec ses nouvelles sœurs, Pearl et Peony, Cinder comprend très vite que sa belle-mère ne l'accueille pas de gaité de cœur. Et le drame qui menace sa famille d'accueil ne va rien arranger...

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui m’a permis de découvrir le personnage de Cinder et d’entrer dans l’univers de « Cinder » que j’ai commencé à la suite de cette lecture.
Personnellement je suis très contente d'avoir commencé par cette nouvelle car lorsque j'ai commencé "Cinder" ça m'a permis de comprendre qui était qui, les cyborgs et androïds cependant si vous ne voulez pas la lire, vous n'avez pas besoin de le faire car la majeure partie de la nouvelle nous explique surtout la relation entre Cinder et sa belle famille, or on connaît tous l'histoire de Cendrillon.

vendredi 16 février 2018

#Chronique 53: Une lueur d'espoir - K.A. Tucker

*Titre: Une lueur d'espoir
*Auteure: K.A. Tucker
*Date de parution: Février 2018
*Genre: New Romance
*Édition: Hugo Roman
*Résumé: (450 Pages)

Catherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s'occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu'elle rentre dans le brouillard d'un énième " blind date " organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d'un des occupants avant que le véhicule s'embrase. 


Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu'elle souhaite, c'est d'être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé ressurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment... 



Jusqu'au jour où elle trouve l'homme qu'elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie. 



L'amitié qu'ils ressentent l'un pour l'autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l'un ni l'autre ne s'attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n'est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire... Comment une superstar comme Brett Madden pourrait-il s'intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu'elle voit briller dans ses yeux ne s'éteigne ?


Catherine a 16 ans lorsque sa mère la force à porter plainte contre son professeur d’arts plastiques, Scott, Catherine l’aime et ne veut pas faire de déposition contre lui. On la retrouve à 24 ans où cette affaire lui fait encore vivre un enfer avec le regard des gens. Jusqu’au jour où elle intervient sur la scène d’un accident et où elle sauve un homme de la mort.

Ce roman n’a pas été un coup de cœur à cause de certaines choses qui m’ont gênés lors de ma lecture (fautes, changement de prénoms d’une page à une autre). L’histoire en elle même est très simple: une jeune fille pauvre et détesté de tous sauve un homme riche et aimé de tous et le coup de foudre arrive. Bon voilà en gros on pourrait résumé le roman de cette façon, cependant l’histoire d’amour ne se fait pas en deux chapitres et c’est ça qui m’a plu. J’ai beaucoup aimé le déroulement de l’histoire, ainsi que les personnages. C’était vraiment une histoire agréable à lire, malgré les erreurs présentes dans le roman.

Je recommande ce roman.

mercredi 14 février 2018

#Chronique 52: Trois de tes secrets - Julie Buxbaum

Coup de coeur pour ce roman! 


*Titre: Trois de tes secrets
*Auteure: Julie Buxbaum
*Date de parution: Janvier 2018
*Genre: Young Adult
*Édition: Pocket Jeunesse
*Résumé: (384 Pages)

Jessie trouvera-t-elle qui est son mystérieux bienfaiteur ? 

Nouvelle dans un lycée huppé de Los Angeles, Jessie ne se sent pas à sa place. Alors qu'elle songe à rentrer à Chicago, elle reçoit un mail providentiel et... anonyme : un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s'intégrer et éviter les pièges de Wood Valley. Jessie ignore tout de son ange gardien mais décide de lui faire confiance. Pour faire tomber le masque, elle l'incite toutefois à lui révéler trois de ses secrets...

Jessie vient d’emménager à Los Angeles avec sa nouvelle Belle-Mere et son demi-frère. Chicago lui manque, Scarlet lui manque, sa mère lui manque terriblement et même si son père est là elle ne le voit plus. Le premier jour dans son nouveau lycée, elle reçoit un email de « Personne-en-particulier » aka Pep. Mais qui peut bien se cacher derrière ce mystérieux personnage?

Un énorme coup de cœur pour ce roman, on s’attache aux personnages dès le début du roman. Et même si j’ai très vite deviné qui était Pep ça ne m’a pas gâché ma lecture.
L’histoire est très bien menée et on a vraiment l’impression d’être aux côtés de Jessie. J’ai beaucoup aimés chaque personnages, même les plus horrible. Pleins de sujets sont abordés: le deuil, l’adaptation, l’amour, l’amitié, le harcèlement scolaire, ... c’est un roman vraiment complet. Puis est-ce-que l’ont peut noter le fait que Jessie travaille dans une boutique de livres ?
Un gros coup de cœur pour les personnages de Ethan mais aussi de Théo, même si on ne sait que très peu de choses sur lui.

En bref, je recommande ce roman à 10.000%.

lundi 12 février 2018

#Chronique 51: La Cave - Natasha Preston

Une lecture poignante et terrifiante, merci aux éditions Hachette Roman et NetGalley pour cette découverte.


*Titre: La Cave
*Auteure: Natasha Preston
*Date de parution: Avril 2017
*Genres: Thriller, Young Adult
*Édition: Hachette Romans

*Résumé: (400 Pages)

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle.
Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

Summer a disparu, dans la cave où elle est retenue captive avec quatre autres filles elle est devenue Lilas. Aux côtés de Rose, Iris et Violette, Lilas doit chaque jour faire face à son ravisseur: Trèfle. Il veut une famille parfaite, et se venger des prostitués.

J’ai été prise dans le roman dès les premières pages, je ne pensais pas autant aimer cette lecture. Le fait que le roman soit coupé en différents points de vue (Summer/Trèfle/Lewis) est génial car ça nous permet de suivre la vie des filles retenues dans la cave avec le point de vue de Summer, d’en savoir plus sur Trèfle dans son propre point de vue et de comprendre qui il est vraiment et qu’elles sont ses motivations pour des actes si cruels et de suivre les recherches pour retrouver Summer à travers le point de vue de Lewis, son petit ami. Dans chaque point de vue nous avons des flashbacks ce qui nous permet de nous attacher à certains personnages et par exemple pour Trèfle de comprendre comment il en est arrivé là et comment il a tout mis en œuvre pour construire la cave. Jusqu’à la dernière page du roman on veut tout savoir, et personnellement mon cœur à faillit me lâcher plus d’une fois tellement il battait fort vers la fin du roman. La fin devient de plus en plus intense quand on approche du but. 

C’est définitivement un livre que je recommanderai! Une suite a été publié en VO, du coup j'hésite à lire la suite ou rester sur cette fin qui était d'après moi suffisante.

samedi 10 février 2018

Cinq romans.. que j'ai lu avant de commencer mon blog.

Aujourd'hui je vais vous parler de cinq romans que j'ai lu bien avant de commencer mon blog. Je ne vais pas vous parler des Harry Potter ou Divergente par exemple mais je les ai lus bien avant l'ouverture de ce blog! J'ai envie de vous parler de romans dont on entends pas souvent parler.

1) La Guerre des Elfes - Herbie Brennan

Le royaume du prince Pyrgus est en grand péril. Les elfes de la nuit sont sur le point de s'emparer du trône... Avec l'aide de M. Fogarty et d'Henry, Pyrgus tentera de déjouer leurs plans machiavéliques.

Publié dans un premier temps sous le titre "La Guerre des Fées", l'intégral regroupe le tome 1 à 4, puis le tome 5 est sortit après. 
J'ai lu ces romans lorsque j'étais hospitalisée donc j'avais enchaînés tous les tomes tellement j'avais été pris dans cette histoire, dans ce monde. C'est une saga que j'aimerai relire, car je ne me souviens pas de tout. Henry est un humain qui se retrouve emporter dans un monde magique le jour où il capture une créature magique: une fée, qui n'est autre que Pyrgus le Prince d'un Royaume cachée des humains.

2) Le Pays sans adultes - Ondine Khayat
J'ai onze ans, et je vis dans une famille complètement tordue. Heureusement qu'il y a mon frère Maxence. Lui, c'est mon manuel de savoir-survivre. Le soir, on ferme nos oreilles à double tour, pour ne plus entendre les cris de nos parents qui se disputent. Croyez-moi sur parole, la vie, c'est pas pour les enfants.

Maxence a préféré partir au Pays sans Adultes. Moi, j'ai voulu le rejoindre, mais je me suis trompé de chemin. Avec mes nouveaux amis, Valentine et Hugo, on a beaucoup discuté et on s'est fait une promesse : quand on sera grands, on prendra tous les enfants malheureux dans nos filets, et on ne les relâchera que quand ils sauront vraiment nager. Promis, juré.

Le Pays sans Adultes est un livre bouleversant, un livre d'émotion pure.

Un autre roman que j'ai découvert durant mon hospitalisation, une autre patiente me l'avait conseillé car il était dans la bibliothèque de l'hôpital. La première fois que j'ai essayé de le lire, je n'ai pas réussi à le lire j'ai abandonné au bout d'une trentaine de pages puis je l'ai repris quelques jours plus tard et en trois heures je l'ai dévoré. Désormais c'est un de mes romans préférés, je l'ai lu plusieurs fois et j'essaye de le faire lire à tout le monde. C'est un roman d'un point de vue d'un petit garçon donc l'auteur l'a écrit d'une manière enfantine mais c'est ce qui nous touche encore plus.. c'est un roman qui traite de beaucoup de sujets différents: la maltraitance, le suicide, l'anorexie, ...

3) It's Kind of a Funny Story - Ned Vizzini


Comme beaucoup d'adolescents de quinze ans, Craig est bien décidé à réussir sa vie. Pour son plus grand bonheur, il intègre l'une des plus prestigieuses prépas de New York, de celles qui font de vous un homme et assurent votre avenir. Seulement, au bout d'un an à peine, il ne mange plus, ne dort plus, n'arrive plus à se lever, pense sans arrêt à ses devoirs, ses exams et à la jolie copine de son meilleur ami. Pour résister, il ne trouve d'autre solution que de fumer de l'herbe en glandant pendant des heures. Pris dans une spirale d'anxiété, d'inquiétudes et de peurs qui l'acculent, Craig est paralysé. Comment en est-il arrivé là ? Entre L'Attrape-coeurs et Vol au-dessus d'un nid de coucou, un superbe roman à la fois drôle et touchant sur les affres de l'adolescence.

Encore un roman que j'ai découvert à l'hôpital mais aussi une de mes première lecture VO. Ce roman est sortit assez récemment en VF sous le titre "Tout plutôt qu'être moi" et il existe aussi une adaptation cinématographique. C'est un roman qui traite du suicide, et qui se passe dans un hôpital psychiatrique.. un roman touchant et encore plus bouleversant lorsqu'on sait que l'honneur souffrait lui-même et a mis fin à ses jours.

4) Entre chiens et loups (tome 1) - Malorie Blackman


Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes.

C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin...Et s'ils changeaient ce monde ?


C'est un magnifique roman qui met en avant le racisme. Dans ce roman, les Noirs ont le pouvoir et son riche et les Blancs sont les pauvres. Je n'ai pas eu l'occasion de lire la suite, mais je me souviens que le premier tome m'avait beaucoup plu!

5) Le Journal d'Anne Frank - Anne Frank


Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigréaux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans «l’Annexe» de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.

Je ne pense pas avoir besoin de présenter cet ouvrage. Je l'avais lu au collège et c'était vraiment poignant. Je compte le relire bientôt, d'ailleurs.

vendredi 9 février 2018

#Chronique 50: Le mot d'Abel - Véronique Petit

Encore un coup de coeur pour ce mois de Février! Je remercie les éditions Rageot et Netgalley pour cette magnifique découverte. Ce roman sera publiée le 27 Février.


*Titre: Le mot d'Abel
*Auteure: Véronique Petit
*Date de parution: 27 Février 2018
*Genre: Young Adult
*Édition: Rageot éditeur
*Résumé: (192 Pages)

Dans le monde d’Abel, rien n’est plus important que le mot révélé à chacun vers l’âge de 12 ans. Un mot personnel et intime qui conditionne souvent la vie entière. En retard de plusieurs mois, Abel vit dans l’angoisse d’hériter d’un mot dérisoire ou ridicule, ou pire, d’un mot noir… Un matin, il découvre le mot de Clara, la fille dont il est secrètement amoureux, tagué en lettres rouges sur le mur du collège ! Qui a pu commettre un tel crime ?


Abel a treize ans et il n’a toujours aucune idée de ce que son mot peut bien être. Dans la moyenne on découvre son mot à environ douze ans.. il est donc en retard. Ce mot, définira sa vie. Abel a peur ... et si son mot était un mot ridicule ? Ou un mot noir ?

Grâce à ce roman j’ai découvert de nouveaux mots et ça c’est vraiment génial. J’ai presque envie de lire le dictionnaire maintenant, pour en découvrir plus tout comme Abel et ses sœurs. Dès le premier chapitre on entre dans le vif du sujet: le mot. Tout de suite on comprends que ce mot ce n’est pas n’importe quoi, que c’est important. Tout au long du roman on se demande ce que ce mot peut être et lorsque le personnage à sa révélation on ne le découvre pas de suite .. bah non car le mot doit rester secret! Et ça j’ai trouver ça génial que même le lecture soit contraint de ne pas savoir le mot alors que c’est le sujet du roman. Tout au long du roman, on découvre plusieurs personnages et on s’attache à chacun d’entre eux. C’était une lecture vraiment très agréable car on a vraiment l’impression que c’est une jeune garçon de treize ans qui a écrit l’histoire, de plus c’est un roman qui se lit extrêmement vite car on est tellement pris dans l’histoire qu’on veut toujours en savoir plus.

Je recommande vivement ce roman, à tout âge!

jeudi 8 février 2018

#Chronique 49: Juste un pari - Marie Mordomo

Coup de coeur pour "Juste un pari" de Marie Mordomo, je remercie les éditions Hachette Romans et NetGalley pour ce partage.


*Titre: Juste un pari
*Auteure: Marie Mordomo
*Date de parution: Janvier 2018
*Genre: Young Adult
*Édition: Hachette Romans
*Résumé: (360 Pages)

Tout le monde sait que Dylan et Eli se détestent. Coups bas, remarques acerbes, insultes incessantes : tout est permis entre ces deux meilleurs ennemis ! Mais, quand les amis de Dylan parient qu'il ne réussira pas à sortir avec Eli, lui décide de relever le défi. Et de mettre Eli dans la confidence... pour être encore plus sûr de gagner. En scellant ce pacte, Dylan et Eli deviennent le couple parfait. En apparence seulement, car tous deux cachent bien des choses derrière leurs sourires factices.


Eli et Dylan se détestent depuis le premier jour où ils se sont croisés. Les amis de Dylan lui propose un pari: si il arrive à se mettre en couple avec Eli, chaque semaine qu'il passera avec elle ils le payeront cinquante euros. Dylan tente le tout pour le tout, il va voir Eli et lui parle du pari et lui propose de jouer le jeu et il lui la moitié de ce qu'il gagnera chaque semaine. Eli est joueuse et accepte. Leur fausse relation peut commencer, aux yeux de tous ils sont un vrai couple, aux yeux de la bande Eli va se faire briser le coeur car eux ne savent pas qu'Eli est au courant du pari. Un lien, une amitié se créait tout au long du roman, les deux jeunes se découvrent de très gros secrets.

J'ai adoré ce roman! J'avais peur au début que ce soit super cliché alors que pas du tout. On ne voit pas les pages défiler et on s'attache très rapidement aux deux personnages. Les révélations sont surprenantes, personellement je ne m'attendais à aucune révélation qui ont été faites. Ce qui est agréable c'est qu'en plus que le roman ne soit pas du tout cliché, il se passe en France: et ça, ça change pour une fois. Le roman traite de pleins de sujets différent, notamment du harcèlement scolaire. J'ai adoré chacuns des personnages, même secondaires, comme les parents d'Eli ou la petite soeur de Dylan. J'ai beaucoup pendant ma lecture, c'était vraiment une lecture super agréable!

C'est un roman que je recommande vivement! Un très bon moment de lecture.

mardi 6 février 2018

#Chronique 48: Iliot, le Matava (Tome 2) - Baptiste Pirou

Coup de coeur!
Je vais vous parler d'un second tome, donc si vous n'avez pas lu le tome 1 vous pouvez retrouver ma chronique (sans spoil) ici.


*Titre: Iliot, le Matava
*Auteur: Baptiste Piriou
*Date de parution: Décembre 2017
*Genre: Fantastique
*Édition: Edition Boz'Dodor
*Résumé: (288 Pages)

Le pays des ténèbres n'a jamais aussi bien porté son nom. Les Stosym ont décidé de frapper un grand coup en anéantissant la ville fortifiée d'Hautus. C'est à Iliot, devenu roi, de faire face. Mais arrivera-t-il, malgré son inexpérience, à gérer ces menaces ? Les Grands Magiciens tiendront-ils leur promesse? Et pourquoi Rose, reine mère du royaume, semble-t-elle s'opposer à son fils ?

Iliot est désormais le Roi du Pays des Ténèbres et il fait face à une guerre dévastatrice menée par les Stosym. C'est désormais à lui de prendre des décisions pour sauver son Royaume mais Iliot se voit révéler de nombreux secrets qui vont le mener à prendre des décisions qui ne seront pas toujours les bonnes..

Un coup de coeur pour ce second roman. Encore une fois l'auteur à réussi à me faire entrer dans son Univers. Tout commence dès la première page: l'action, les révélations, tout y est. L'auteur sait où il veut nous emmener et ça se resent dans sa plume qui est très fluide. Les pages se tournent sans qu'on s'en rendent compte. On découvre de nouveaux paysages et personnages ce qui nous donne encore plus envie d'en savoir davantage. J'étais vraiment très heureuse de pouvoir en savoir un peu plus sur la Famille d'Iliot sur Terre, car dans le tome 1 on ne sait pas comment ses parents vivent sa disparition et donc j'avais vraiment hâte d'en savoir plus et j'espèrais vraiment que ce serait dans le second tome. Sans vous spoiler, je tiens à dire que l'auteur se montre très cruel avec nous en nous laissant sur cette fin.. mais je vous laisse découvrir pourquoi tout seul!

Encore une fois je recommande ce roman. Si vous ne connaissez pas, je vous conseille  vivement d'aller découvrir le premire tome.

lundi 5 février 2018

TAG: Days of the week in books.


Je n'ai pas fais de tag depuis longtemps, j'ai découvert le "Days of the week in books" sur la page instagram de LeCriDesPages donc je me suis dis pourquoi pas!




Lundi
- Un livre que je suis trop paresseuse pour lire.
↪ Je l'ai dans ma PAL depuis très longtemps maintenant (en VF et VO) et c'est "A Game of Thrones" le tome 1 de George R.R. Martin. La série ne m'intéresse absolument pas, mais j'ai très envie de découvrir les romans.









Mardi - Un livre qui a été difficile à lire.
↪ Je l'ai lu assez rapidement, mais il a été difficile à lire à cause de son thème, c'est "All The Bright Places" de Jennifer Niven.








Mercredi - Un livre que je n'ai pas fini.
↪ "Red Queen" (Tome 1) de Victoria Aveyard qu'une de mes meilleure amie m'a fortement conseillé. Je n'ai pas réussi à rentrer dans cet univers.










Jeudi - Un livre que je recommande.
↪ Sans surprise je recommande "History is All You Left Me" de Adam Silvera (et tous les romans de Adam Silvera) qui va sortir en VF très prochainement chez la Collection R.








Vendredi - Un livre dont je ne peux pas attendre la sortie.
↪ "Obsidio" le tome 3 des Dossiers Illuminae dont j'attends la sortie avec impatience en Mars.









Samedi - Un livre que je ne peux plus attendre de lire.
↪ J'ai extrêmement hâte et c'est d'ailleurs ma prochaine lecture, "Iliot, Le Matava" (Tome 2) de Baptiste Piriou.









Dimanche
- Un livre que je ne voulais pas terminer.
↪ Je dirai "When We Collided" de Emery Lord qui a été un énorme coup de coeur, et qui fait parti de mes romans préférés.