lundi 27 mars 2017

#Chronique 10: "Inhumanitas: La vie de votre enfant est en jeu. Que feriez-vous ?" - Marie-Béatrice Ledent (Auto-édition)

Hello! C'est parti pour une nouvelle chronique. Aujourd'hui je vais vous parler de "Inhumanitas: La vie de votre enfant est en jeu. Que feriez-vous ?" de Marie-Béatrice Ledent. Un grand merci à l'auteure pour l'envoi de son roman et pour sa confiance. 


*Titre: Inhumanitas: La vie de votre enfant est en jeu. Que feriez-vous ?
*Auteur: Marie-Béatrice Ledent
*Genre: Suspens
*Date de parution: Mars 2017
*Édition: Auto-Édition 
*Résumé: (228 pages) 

Henry, un petit garçon de sept ans, est très gravement malade. Pour donner à son fils une chance de vivre, l'Agent Fédéral Eric Daniels va devoir changer l’inacceptable. Si la Loi se dresse déjà en travers de sa route, c’est sans compter sur un étrange secret qui refait surface en même temps qu’un nom : Blake Nelson.

Doit-on obéir aveuglément aux règles ? Faut-il laisser la Justice exécuter sa sentence tout en sachant qu’elle condamnera à mort un petit garçon ? Jusqu'où peut-on aller quand la vie de son enfant est en jeu ? 

Cette histoire invite à une profonde réflexion sur le droit à la vie et les libertés individuelles.


Une histoire touchante. On s'attache de suite aux personnages. Encore une fois la plume de l'auteure a eu raison de moi.. Je ne pouvais plus lâcher ce roman. Je l'ai commencé dans l'aéroport, poursuivie dans le bus, puis dans l'avion et ... dans mon lit. Oui oui! Cette lecture m'a accompagné un peu partout. Ce fut un bonheur. Cependant soyons honnête .. cette histoire est dur et donne envie de rentrer dans le livre pour faire souffrir un des personnages .. Blake Nelson. Oh ce Blake Nelson, combien de fois est-ce-que j'ai eu envie de rentrer dans ma Kindle pour l'étriper? Je ne saurais vous dire, mais ça été plus d'une fois. Tout comme, pour Henry, on a envie de rentrer dans le livre et le prendre dans nos bras. Le réconforter. 

Monsieur Daniels, le papa d'Henry, est un homme courageux et déterminé. Tout au long du roman, il se bat pour son fils, pour sa famille. Jamais il ne baisse les bras. Il est capable de tout, même briser des règles qui pourrait lui coûter son travail et même la vie. Madame Reynolds, la maman d'Henry, est elle aussi courageuse même si sa détermination à aider son mari est plus tardive que je l'aurai pensé. Cependant elle n'hésite pas à mettre, elle aussi, sa vie en danger pour sauver son fils. Parlons d'Henry, sept ans et gravement malade. Il attend avec impatience un donneur compatible pour une greffe de la moelle. Blake Nelson, un monstre dans le couloir de la mort. Tout repose sur ses épaules. Mais comment faire, lorsque la vie de quelqu'un repose sur les épaules d'un monstre ?

Ce roman a été une lecture qui m'a tenu en haleine de la première à la dernière page. L'intrigue est si bien posée que vous n'avez pas envie de lever votre nez de votre Kindle (ou livre!). Les personnages sont très attachants. On a envie de savoir comment Monsieur Daniels va s'en sortir, jusqu'où il est prêt à aller pour sauver son fils et les décisions qu'il va prendre. 
Les écrits sont une fois de plus très professionnelle. Par exemple, lorsque c'est le médecin ou le juge on a réellement l'impression d'être en face d'un médecin ou d'un juge. Les termes, les expressions utilisés sont très réalistes.

À la fin du roman, j'étais scotchée. J'avais peur, mon coeur battait tellement vite c'était tellement angoissant! Je pense que si c'était voulu, et bien c'est réussi. J'avais l'impression d'être dans le roman et que c'était moi qui vivait les évènements. 
Encore une fois, c'est un roman à lire! Il en vaut réellement le coup! 

Et vous que feriez-vous pour sauver un membre de votre famille ? Êtes-vous tenter de découvrir les décisions prises par Monsieur Daniels ?

Je vous souhaite une bonne lecture !
À tres vite, 
Mahogany. x

3 commentaires:

  1. L'auteur m'a proposé son livre mais malheureusement j'avais trop de SP en cours j'ai préféré refuser plutôt que de ne pas pouvoir assurer, je vais sûrement m'en mordre les doigts :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "— Oh Non mince ! C’est vraiment dommage 😦
      Tu aurais sûrement pu Lui dire que tu aurais un délais. Je sais que pour « La douleur du silence » Elle a ete treeeeeees patiente avec moi! J’ai pris plusieurs mois avant de finir par le lire en 1 journée……"

      J'aurais peut-être droit à une seconde chance si je revient vers elle gentillement ... Qui sait ^^

      Supprimer

Envie de réagir à cet article ?